vendredi 5 septembre 2014

Un skateboard DIY pour mes filles - inspiration SURF

Bonjour à tous,

Voilà, j'ai trouvé un skate sur une brocante pour 3€.




Il est en piteux état, mais il va me servir pour 2 projets:

- Avec la planche, je vais faire un skate plus petit que j'équiperai de bons trucks, roues et roulement (un projet que je vous présenterai plus tard)
- Avec les trucks et roues, je vais faire un jolie "mini longboard" pour mes filles ressemblant aux vieilles planches de surf.

Pour voir le tuto, c'est par ici:

Matériaux nécessaires:
   - une chute de contreplaqué (l'essence n'est pas importante dans mon cas car le skate sera pour mes filles qui ne pèsent pas bien lourd. J'ai pris un CP de 12mm en peuplier. C'est clairement insuffisant pour un adulte. Je n'ai pas trouvé dans les magasins de bricolage des essences intéressantes si quelqu'un a des idées, je suis preneur.)
   - une lasure
   - une résine ou un vitrifiant ou un vernis  (dans l'ordre du mieux au moins bien)

Matériel nécessaire:
  - Imprimante
  - Scie sauteuse
  - défonceuse (facultative mais bienvenue), à défaut ponceuse (ou courage et papier de verre)
  - Une perceuse à colonne (bien appréciable aussi) sinon une perceuse à main
  - pinceaux, scotchs

J'ai décidé de faire un patron pour être vraiment précis car la symétrie et la régularité des lignes sont super importantes sur un skate. J'ai déjà vu des skates fait-maison à partir de courbes à main-levée et le résultat n'est jamais terrible.

J'ai donc décidé d'utiliser un logiciel de dessin technique libre: LibreCAD

Tout d'abord, je cherche une photo sur internet d'un skate qui me plait ou j'en dessine un.
Je l'insert dans LibreCAD:




Je refais les courbes (de la moitié du skate, par exemple la droite) avec l'outil "polyligne". Je m'applique bien, je n'hésite pas à faire un grand nombre de petites polylignes pour ne pas avoir de "rupture" dans ma courbe. Puis j'utilise la symétrie pour l'autre moitié. Je supprime ensuite l'image d'origine


 Ce type de logiciel n'est vraiment pas fait pour imprimer des patrons sur du papier A4 (à assembler). Je vais donc utiliser un autre logiciel libre qui s’appelle PosteRazor (logiciel qui sert normalement à faire des grands posters avec une imprimante A4). Dernier soucis: PosteRazor ne gère pas les formats généré par LibreCAD. Je vais dons utiliser PDFcreator qui va me permettre de générer un fichier .jpg à partir de la fonction "Imprimer" de libreCAD. Cela peut paraître compliqué mais ça va, ça ne prends que trois minutes et puis une fois ces trois logiciels installés, ils servent à plein d'autres choses (si vous n'avez pas encore PDFcreator, je vous le recommande grandement, il permet de générer des PDF à partir de n’importequel logiciel et surtout de mélanger les fichiers dans un même pdf).

Remarque: on pourrait directement imprimer la photo trouvée sur internet au format poster. Cela évite un bon nombre d'étapes. Je ne l'ai pas fait car j'ai appliqué quelque modifs au dessin d'origine, car je voulais des repères (axe de symétrie, emplacement des perçages) et car c'est quand même plus simple ensuite à découper (les photos n'ont jamais des contours vraiment nets). Le dernier avantage du dessin technique est que l'on peut vraiment maîtriser les échelles avant l'impression (et réutiliser éventuellement une partie du dessin dans un autre projet).

Une fois les A4 imprimés, je les assemble puis je coupe le patron. Si c'est un patron à usage unique, je vous recommande de le scotcher directement sur la planche et de couper directement à la scie sauteuse. Si vous voulez vous resservir du patron, recopiez-le sur la planche puis coupez.


Le patron (6 feuilles A4 assemblées)

La découpe

Maintenant, l'étape de la défonceuse. J'ai utilisé une fraise "quart de rond" diamètre 6mm. Et j'ai fixé la défonceuse sur mon établi portatif pour faire une sorte de "toupie". C'est vraiment plus précis et facile d'utilisation. On met les gants et on y va:

Y'a pas les gants sur la photo: pas bien!

Une fois la planche poncée (finitions à la main  avec un papier de verre très fin), on va s'occuper de la déco.


J'applique du gros scotch pour les motifs (pas de bulles, les bords bien aplatis). Puis je passe la lasure (jamais vers le scotch, toujours du scotch vers le bois. Sinon la lasure déborde sous le scotch)

.


Voici le résultat recto/ verso




Maintenant, il ne reste plus qu'à percer puis vernir ou résiner. Comme cette planche ne sera pas pour une utilisation intensive, j'ai décidé d'utiliser un fond de vitrificateur pour parquet (j'ai mis 3 bonnes couches avec un léger ponçage entre chaque)



L'opération de fraisage a été faite avec une mêche à fer de diam 12.
C'est pour cette opération (qui sert à cacher les têtes coniques des vis) que la perceuse à colonne est quasiment impérative. Le résultat avec une perceuse à main est rarement satisfaisant.

A+




1 commentaire:

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...