jeudi 7 novembre 2013

Un poêle bouilleur pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire

Bonjour à tous,

ça fait longtemps que je n'ai rien posté car j'ai été très occupé dans la rénovation de notre nouvelle maison.
Je viens de terminer le chauffage et j'ai maintenant un peu plus de temps pour partager mon expérience et vous présenter notre système qui est assez original.
Habitant maintenant dans une région où le bois est abondant (nous vivons dans les Landes) il m'a paru tout naturel d'installer un chauffage au bois. Cependant, ce chauffage comporte certains inconvénients (manutention, certaines pièces très chaudes et d'autres très froides, amplitude thermique importante, maison froide le matin....). La plupart du temps, les poêles et les cheminées sont considérés comme des chauffages d'appoint. Nous voulions un chauffage au bois qui puisse couvrir la totalité de nos besoins afin d'éviter de garder l'abonnement au gaz et les entretiens de chaudière, ramonages... (ces coûts cumulés à l'amortissement de la chaudière coûtent quasiment autant que la consommation de gaz, l'achat d'un poêle d'appoint pour gagner quelques m3 de gaz, quelques litres de fioul ou quelques kWh d'électricité ne me semble pas très rentable). Il existe bien des chaudières à bois mais je les ai trouvé très chères, et surtout trop puissantes par rapport à nos besoins. De plus, la chaudière à bois, n'a pas le charme d'un poêle sans compter qu'elle comporte un grand nombre de pièces mécanique et électriques/électroniques qui me semblent sujettes à de nombreuses pannes (il faut en plus bien chercher pour trouver quelqu'un de compétent dans ce domaine en France).

Le poêle-bouilleur est très répandu en Allemagne mais est malheureusement peu connu en France. C'est un poêle muni d'un réservoir d'eau qui permet de chauffer des radiateurs situés dans d'autres pièces.  Nous nous sommes donc orientés vers cette solution semblant correspondre à nos besoins.

Je vais vous montrer pas à pas notre installation et partager avec vous les connaissances que j'ai pu acquérir en tant que chauffagiste-amateur.

Voilà le principe de base du système: Un poêle bouilleur chauffe de l'eau qui circule dans des radiateurs. Un circulateur se met en route automatiquement quand une température de consigne est atteinte dans l'eau en haut du poêle (chez moi: 68°C). Les radiateurs sont en parallèle (chez nous l'installation est en PER diamètre 20 mm avec des nourrices pour alimenter les radiateurs en PER diamètre 16. On peut très bien imaginer une installation traditionnelle en cuivre avec des diamètres qui diminuent au fur et à mesure des radiateurs pour éliminer les pertes de charge).



Vous pouvez remarquer que le circulateur est placé sur le circuit de retour (et non pas en haut). Cela permet de le faire travailler avec de l'eau plus froide et donc de réduire son usure due à la chaleur.
Au passage, je rappelle que ce genre de circulateur est largement surdimensionné pour une maison individuelle. Le régler sur la première vitesse sera largement suffisant et permet des économies considérables en électricité.


On rajoute à tous ça:
   - une vanne reliée au réseau d'eau afin de remplir le circuit (1)
   - des purgeurs automatiques aux points hauts du réseau pour évacuer l'air, les miens sont placés directement sur les nourrices (2),
   - un groupe de sécurité muni de 3 éléments: un manomètre pour surveiller la pression, un purgeur et une vanne automatique pour vider à l'égout automatiquement quand la pression dépasse 3 bars. C'est un élément de sécurité important qui peut être actionné manuellement afin de régler la pression du réseau (3).
  - un vase d'expansion qui "absorbera" la dilatation de l'eau (4).





A ce niveau-là, il y a un petit problème pour la durée de vie du poêle. En effet, l'eau de retour des radiateurs peut être très froide et pendant longtemps. Cette entrée d'eau froide dans le poêle provoque de la condensation et des phénomènes de choc thermique. Il est préférable de mettre une vanne 3 voies thermostatique qui va mélanger à l'eau de retour de l'eau chaude afin de ne pas envoyer au poêle de l'eau à une température inférieure à 55°. Au fur et à mesure que l'eau de retour se réchauffe, la vanne adapte les proportions jusqu'à ne laisser passer que l'eau de retour.


Le système pourrait fonctionner ainsi à condition que les radiateurs puissent dissiper en toutes circonstances la puissance instantanée produite par le poêle. J'ai préféré rajouter un ballon tampon qui a deux fonctions: absorber l'énergie qui ne peut pas être absorbée par les radiateurs et la stocker afin de la restituer après l'arrêt du poêle.

Ce ballon est placé en parallèle des radiateurs et un deuxième circulateur est ajouté. Ce circulateur est commandé par le système domotique ou par un thermostat d'ambiance.



Le circuit peut donc maintenant fonctionner selon 4 modes.

MODE 1:
Le poêle est en marche et la maison a besoin de chauffage. Les 2 circulateurs sont donc en route. Les débits des circulateurs étant identiques, l'eau ne passe pas par le ballon. Toute la puissance du poêle est fournie aux radiateurs.

MODE 2:
Le poêle est en marche, la maison a besoin de chauffage mais certaines pièces ont atteint leur température de consigne et certains robinets thermostatiques des radiateurs se sont fermés. Les deux circulateurs sont en route mais la vitesse de circulation d'eau dans le circuit du poêle est plus rapide que dans le circuit des radiateurs. Une partie de l'énergie est envoyée vers le ballon.

MODE 3:
Le poêle est en marche mais la maison n'a plus besoin de chauffage. Seul le circulateur du poêle est en marche. Toute la puissance est envoyée dans le ballon tampon.

MODE 4:
Le poêle est arrêté mais la maison a besoin de chauffage. Seul le circulateur des radiateurs est en marche. L'eau chaude stockée dans le ballon est alors envoyée aux radiateurs.





Le poêle que j'ai installé a une puissance de 7 kW  (2 dans la pièce + 5 dans l'eau).
J'ai choisi ce modèle car il délivre une très faible puissance dans la pièce et comme je devais le placer dans une toute petite pièce, c'était l'idéal.
 Le ballon tampon a un volume de 300 litres.
J'ai acheté quasiment tout le matériel directement en Allemagne. Il vendent des kits avec Poêle, Ballon, éléments de sécurité, vase d'expansion, circulateur, vanne 3 voies et thermostat à très bon marché. J'ai acheté ce kit pour 2000€ livré, chez Offenseite.
Je suis vraiment content du matériel même si j'ai eu du retard à la livraison et une erreur de référence qui a été remplacée à leur frais sans aucun problème.
Ce matériel en France coûte malheureusement 50% plus cher avec des délais beaucoup plus long (et sans conseil car personne ne connait).
Ce poêle est un poêle BBC, il a une prise d'air qui permet de se connecter directement à l'extérieur de la maison. C'est ce qu'on appelle un poêle "étanche". Cela améliore énormément le rendement global du système.



En ce qui concerne le retour sur l'installation, nous sommes content de ce choix. J'ai été très impressionné par 2 choses:
   - le poêle qui reste tiède (sauf la vitre et le tuyau des fumée) et qui arrive à envoyer quasiment toutes l'énergie dans l'eau sans surchauffer la pièce. Son efficience est impressionnante. Une petite bûche peut brûler pendant des heures.
   - les phénomènes de stratification de l'eau dans le ballon tampon. Je connaissais ce phénomène mais il est vraiment plus impressionnant que je ne le pensais


Voilà pour aujourd'hui, je vous présenterai prochainement la partie "Eau chaude sanitaire" qui est la plus innovante du système car elle permet de garder un ballon électrique standard et donc de réduire énormément le coût de l'installation.

A+


PS: un système de sécurité supplémentaire que je n'ai pas représenté est installé sur le poêle. Il s'agit d'une vanne automatique qui s'ouvre quand la température du poêle atteint 93°C. Cette vanne laisse alors passer l'eau froide du secteur dans un serpentin en cuivre qui se trouve à l'intérieur du bouilleur. L'eau rentre alors dans se serpentin et ressort directement à l'égout. Cette sécurité est nécessaire s'il y a une coupure de courant ou une panne et que le circulateur ne peut pas tourner.



La suite ICI



Tag: Poële à buches arduino sonde dallas 18b20 kaminofen wasserführend boiler aquifer ballon tampon

65 commentaires:

  1. Bonjour
    Merci pour cette article très intéressant et très complet.
    Je souhaite avoir plus d'infos sur le sujet( descriptif du kit et prix ,adresses etc.
    merci de me poster un message sur v.bodart@laposte.net

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je suis moi aussi très intéressé par ce système de chauffage. Je souhaiterai avoir des informations complémentaires sur le matériel que vous avez reçu. Je me pose notamment la question si dans les kits tout prêts (ce que vous avez commandé je suppose) s'il y a tout le matériel pour que cela fonctionne tel que vous le décrivez ; à savoir le thermostat d'ambiance, les deux pompes pour pouvoir envoyer l'eau chaude vers le ballon et/ou les radiateurs, etc.
    Merci de me donner plus d'informations si vous en avez avant que j'appelle directement le site en question.
    Vous pouvez me contacter à cette adresse : nico.cazals@laposte.net.

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour
    Je découvre aussi votre article et désireux d'en savoir plus sur l'ensemble du matériel que vous avez commandé
    prix etc... Si pouviez m'en dire plus à cette adresse : sternzen[@]laposte.net
    Merci par avance !)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Je suis très intéressé par le fonctionnement des circulateurs. Je souhaiterais avoir des infos sur le deuxième circulateur que vous avez rajouté.
    Je vous laisse mon mail: jc.riviere35@yahoo.fr

    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  5. Très bien vos explications, nous sommes aussi mon mari et moi en train de nous informer sur ce type de chauffage avec bouilleur, nous sommes chauffagistes, donc pas trop de problème par rapport à l'installation, mais plus au niveau du matériel, nous avons déjà contacté cashin, chaleur bois, charnwood, mais avez vous plus d'info sur du matériel ? peut être du matériel allemand ? Merci de votre réponse.... patrickrichard79@sfr.fr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tout acheté sur Ofenseite.com (site allemand). Tout a été livré chez moi pour pas trop cher et leur SAV est top (et bilingue)

      Supprimer
  6. bonjour, egalement intérréssé. je voulais savoir si vous aviez couplé avec le ballon d'eau chaude sanitaire? si oui, comment?
    est ce eligible au crédit d'impot? comment cela se passe t'il avec l'importation? merci.
    antoine

    RépondreSupprimer
  7. C'est une belle system que vous avez là. Je vais copier mais commander le deuxième circulateur avec un horloge en place de thermostat d'ambiance. J'ai trouvé un autre site pour acheter ces affaires: www.nideck.com

    RépondreSupprimer
  8. Je suis très intéressé par ce type d'installation, quels sont les prix proposés??

    RépondreSupprimer
  9. PS: un système de sécurité supplémentaire que je n'ai pas représenté est installé sur le poêle. Il s'agit d'une vanne automatique qui s'ouvre quand la température du poêle atteint 93°C. Cette vanne laisse alors passer l'eau froide du secteur dans un serpentin en cuivre qui se trouve à l'intérieur du bouilleur. L'eau rentre alors dans se serpentin et ressort directement à l'égout. Cette sécurité est nécessaire s'il y a une coupure de courant ou une panne et que le circulateur ne peut pas tourner.

    Bonjour ,je suis en train d installer le même système, mais j ai une question concernant la vanne automatique doit il être mis avant le limiteur de pression ou après car ma pression après le limiteur est de 3 bar et le groupe de sécurité déclenche a 2.5 b une différence de 0.5b me parais assez léger non ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      peu importe. Vous pouvez placer cette vanne après votre limiteur de pression du secteur car l'eau froide ne va pas rentrer dans le circuit de chauffage mais dans un serpentin prévu dans le poêle. Ce serpentin "baigne" dans le bouilleur et le refroidit (c'est une sorte d'echangeur). Il n'y a pas d'eau du secteur qui rentre dans le circuit (ce qui augmenterait la pression et donc n'aurait pas l'effet escompté). L'eau qui circule dans ce serpentin va directement à l'égout (certainement très chaude en sortie) et évacue les calories du poêle en attendant que le problème soit résolu. Bon courage pour votre installation! Tenez nous au courant

      Supprimer
    2. Ah ok j ai bien compris le système de refroidissement maintenant ,merci beaucoup pour votre rapidité de réponse .Oui je viendrais vous tenir au courant de la finalité du projet .
      Et merci d avoir pris le temps d expliquer et de mettre sur la toile du web votre expérience avec ce procédé de chauffe.Cordialement

      Supprimer
  10. Bonjour,
    merci et bravo pour les explications. Je voudrais installer un insert bouilleur (et garder le charme d'une vieille cheminée) mais j'hésite quand je vois le rendement par rapport à un poêle.
    j'ai 150m2 sur deux niveaux avec des radiateurs fonte (12) et je me trouve avec la même problématique que vous à savoir: le salon fait 28m2 donc il faut bien dimensionner l'insert afin que la pièce ne surchauffe pas et arrive tout de même à chauffer l'eau.
    J'ai cru comprendre que vous utilisez le bouilleur pour votre ecs en hiver et solaire en été. Comment intégrez vous votre ballon dans votre circuit?
    Un grand merci pour la réponse nous sommes en train de valider des devis pour passer au tout élec. j'espère enfin convaincre mon cher et tendre que d'autres solutions existent.

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour

    Votre explication est redoutable !!!
    N'ayant aucune expérience dans ce domaine, je fais énormément de recherche pour ma rénovation à venir, et avec vos schémas, toutes les infos que j'ai recueilli prennent sens et chaque éléments a pris sa place dans mon esprit.

    La fermette que je cherche à acquérir est équipée d'une vielle chaudière au fioul qui ne demande qu'à être changer. J’hésitais sur le poêle bouilleur car sa mise en œuvre me semblait encore compliqué... ou beaucoup trop onéreuse via les artisans (avec du solaire pour le sanitaire).

    Votre explication, combiné au prix du matériel du site que vous citez vont me faire passer le pas.
    De plus, les radiateur et le circuit de circulation sont déjà présent, il n'y a plus qu'à se lancer et connecté un poêle.

    Un grand merci pour votre partage.

    Au plaisir d’échanger

    Michael

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Michael,
      Merci beaucoup pour votre commentaire! ça fait vraiment plaisir et ça motive à partager!
      Notre blog aura au moins servi à développer une installation écolo et économique en plus!
      Je vous souhaite bonne chance pour votre installation, n'hésitez pas à venir nous en reparler et à partager aussi des photos de votre réalisation. C'est vraiment peu développé en France et c'est dommage car avec 3 ans de recul, je ne regrette rien.
      A+
      Antoine

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Actuellement à la recherche d'un système du même genre que le votre, je suis tombé sur votre blog.
      Je possède un poêle de masse comme base pour la partie chauffage de l'installation, je pense donc que je puisse me passer d'un ballon tampon vu l'inertie de la bête (2T500)!

      J'ai déjà récupérer du matériel d'une ancienne chaudière...

      Actuellement je statue sur la création d'un échangeur à intégrer à mon PDM (placer entre les deux épaisseurs de stéatite et vide interne) et c'est la que je sèche un peu...

      La récupération de la chaleur ne se fera principalement que par échange par rayonnement et environnement chaud.

      Un tel système existe bien chez le fabriquant mais hors de prix et pas d'information technique constituel de cette échangeur.

      Au vu de vos connaissances (avec également la création du panneau solaire) je viens vers vous pour savoir si vous auriez une idée pour m'aiguiller dans la création d'un tel échangeur.

      Supprimer
  13. Bonjour,
    Actuellement à la recherche d'un système du même genre que le votre, je suis tombé sur votre blog.
    Je possède un poêle de masse comme base pour la partie chauffage de l'installation, je pense donc que je puisse me passer d'un ballon tampon vu l'inertie de la bête (2T500)!

    J'ai déjà récupérer du matériel d'une ancienne chaudière...

    Actuellement je statue sur la création d'un échangeur à intégrer à mon PDM (placer entre les deux épaisseurs de stéatite et vide interne) et c'est la que je sèche un peu...

    La récupération de la chaleur ne se fera principalement que par échange par rayonnement et environnement chaud.

    Un tel système existe bien chez le fabriquant mais hors de prix et pas d'information technique constituel de cette échangeur.

    Au vu de vos connaissances (avec également la création du panneau solaire) je viens vers vous pour savoir si vous auriez une idée pour m'aiguiller dans la création d'un tel échangeur.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,
    Merci pour ces explications. Je ne connaissais pas ce système, je me renseigne et n'hésiterai pas à revenir vers vous si j'ai des questions,
    Cordialement,
    cyril

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,

    Merci pour ces éclaircissements sur le mode de fonctionnement des poeles bouilleur, c'est vrai que sans ces principes de base on peut facilement construire quelque chose de dangereux !
    Et dire que la plupart des sites de vente ne proposent même pas un schéma de principe avec la régul ...

    Comme beaucoup, je rénove mon installation suite à un déménagement il y a 3-4 ans; j'ai déjà une chaudiere fioul récente comme chauffage central principal, ainsi qu'une cheminée que je souhaite remplacer (trop envahissante, et trop chaude localement dans le salon)

    Ce printemps je termine d'installer des panneaux solaires thermiques pour fournir l'ECS et en complément de chauffage; du coup, j'ai déjà une cuve tampon de 1000L, sur laquelle j'ai une entrée / sortie complémentaires qui me permettraient d'installer un poele. Je n'ai pas encore le retour d'expérience sur l'efficacité du système en hiver (dans l'Oise), donc je ne sais pas encore s'il est intéressant d'investir dans un systeme bouilleur (ma femme trouve que ça fait un peu usine à gaz !), ou bien un simple poele à bois de faible puissance...

    Mon système solaire est vidangeable, c'est à dire que le ballon tampon n'est pas sous pression; quand le soleil rayonne, le circulateur envoie l'eau dans les panneaux; quand le ballon est complètement chaud ou bien que l'ensoleillement n'est plus suffisant, le circulateur s'arrête, les panneaux se vident et l'eau retourne dans le ballon tampon.

    Le ballon est une Twinbox Drainback de Bysun; les entrées/sorties de complément de chauffage ne sont pas reliées à un serpentin, mais directement sur la cuve; donc pas de pressurisation possible ...

    Ma question est : le circuit d'eau un poele bouilleur peut-il fonctionner sans pression ?
    J'imagine qu'une commande du circulateur pourrait envoyer l'eau vers le poele dans les bonnes conditions (eau pas trop froide, température du poele, ...), mais quand le circulateur s'arrête, il est probable que le circuit vers le poele se vide (la cuve étant sous le poele).
    Question annexe : quel est le risque à faire fonctionner un poele bouilleur comme un poele classique, sans eau dans le circuit ?

    Merci bien,

    Cédric

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour

    Je viens de recevoir mon materiel
    Et un doute s'installe quant au ballon tampon.
    Pouvons nous échanger à ce sujet ? J'aurais quelque question quant à sa mise en place.

    Le ballon dispose de 4 arrivée et 4 sortie ce qui me semble beaucoup.... Je cherche afin de savoir comment organiser les arrivées et sorties sur le ballon.

    Votre experience pourra certainement eclairer ma lanterne

    Merci pour votre retour

    Michael

    RépondreSupprimer
  17. J'suis en cours d'installation, c'est un peu le tetris pour bien tout installer dans le bon ordre =D

    Une question d'usage : est ce que le teflon peut suffir pour l'etancheité des raccords ? Ou plutot l'usage de fil de chanvre / pate ?

    Merci =)

    Michael

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut,

      J'ai préféré le chanvre/pâte. Je trouve que le teflon c'est bien pour les petits raccords, mais avec les gros, je n'y arrive pas trop.
      En fin d'installation, j'étais au top pour les joints mais j'ai du en refaire pas mal au début...
      Je vous donne la technique qui pour moi est la meilleure: gratter le filetage avec une pince multiprise (ou avec une lame de scie à métaux). Mettre directement le chanvre sur le filetage (dans le bon sens). Mettre ensuite la pâte.
      Les premières fois, j'avais suivi le conseil de mettre de la pâte avant et après, mais ça marche moins bien.
      Mais quand je vois les vidéos et conseils que j'ai pu avoir, j'ai l'impression qu'il y a autant d'avis et de techniques que de plombiers...
      Bon courage pour tetris, après le 9eme niveau, la fusée s'envole...

      Supprimer
  18. Bonjour
    J'ai la même installation que vous, elle était déjà installée quand j'ai acheté ma maison.
    J'ai un problème quand mon poêle ne tourne pas en été j'ai de l'eau juste tiède, jamais chaude
    Pouvez vous m'aider
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      ça ne doit pas être exactement la même installation que moi puisqu'apparement vous parler de l'eau chaude sanitaire. Je veux bien essayer de vous aider mais il va falloir donner plus de détails (type de ballon ECS, schéma, énergie de relais l'été: solaire, gaz, électricité...)
      A+
      Antoine

      Supprimer
  19. Bonjour

    nous avons un poele bouilleur charnwood 9kw a la piece et 9kw a l'eau, tres beau, par contre pas performant a notre gout: installation en relai de notre chaudiere fioul, sans ballon tampon et en mixte thermosyphon/circulateur sur interrupteur(comme ca si panne de courant, ca chauffe toute la maison quand meme! du moins c'etait l'idee...) cout poele + installation environ 4500€, on avait fait un devis pour un insert bouilleur (et oui ca existe aussi), tres beau aussi, avec ballon tampon 300L echangeur integre pour des eventuels panneaux solaires plus tard et toute l'installation, vanne 3 voies et tout et tout: 14000€!!!!!!!!!!!!! la on a fait "aie ca va pas etre possible..."...
    bref tout ca pour dire que l'on galere a avoir 19° dans la maison l'hiver (certes pas bien isolee mais on devrait a peine pouvoir tenir assis devant le poele normalement et la on s'assoit expres juste devant pour avoir de la chaleur, qu'il ne crame pas les buches si elles ne sont pas fendues en 4 (quel boulot!): le feu s'etouffe malgre le tirage a fond.
    en gros l'eau refroidit le poele en continue et les performances ne sont pas la.
    la seule fois ou on a reussi a depoter avec c'est en utilisant des plaquettes de chutes de bois d'un atelier de menuiserie.
    donc cet hiver on va tester de le faire fonctionner a sec pour voir ses performances, si vous avez des remarques/solutions a nous apporter, c'est avec joie! bonne continuation a vous! cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je ne vois pas 36 causes pour votre problème:
      soit le bois n'est pas assez sec, soit le circulateur va trop vite, soit la vanne trois voies est HS, soit il y a un pb de tirage.
      Apparement, si vous avez un mixte thermosyphon/circulateur, je pense qu'il n'y a pas de vanne 3 voies. Je pense que c'est une pièce indispensable au bon fonctionnement du poele. Sans elle: condensation dans le poele, donc usure, fumée, mauvais rendement.
      Est-ce le cas?

      Supprimer
  20. Bonsoir

    L'ete est passé vite et j'ai pris du retard sur mon installation
    (Merci au amis qui sont venu nettoyer mon terrain =P )

    L’automne est clément et il me laisse quelque semaine de rab avant la mise en route qui devrait se faire d'ici 2 semaine. (3 maxi)

    Mon installation est en place, reste les soudure que je confie a un artisan et l'installation de la fumisterie qui ne sera pas le plus compliqué.

    Bref, j'ai plein de photo a partager.
    Pourront elle être publier sur ce blog ?
    Je pense avoir un paquet d'info à transmettre via ces photos car n'est pas chauffagiste qui veut !!!
    Entre la théorie et la pratique, pour ma part, c'est un pas qui n'a pas été si facile à passer mais par lequel j'ai beaucoup appris !
    Un vrai kiff de travailler sur cette mise en place !!!

    Encore merci pour l'inspiration que ce blog m'a apporté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait plaisir d'avoir des retours d'installation.
      N'hésite pas à envoyer des photo ou même un article que l'on publiera en ton nom.
      C'est une bonne chose de pouvoir mettre en parallèle d'autres expériences.
      Je viens justement de remettre en route mon installation hier soir. Tout s'est bien passé!
      C'est parti pour l'hiver.

      A+
      Antoine

      Supprimer
  21. Coucou

    Mon systeme est en haut, reste la chauffe à venir.

    Une question sur le coté "technique"
    J'aurai voulu testé le bon fonctionnement de la soupape de sécurité que j'ai installé en sortie du serpentin du poele.
    Sur la notice, il explique que "le bouton rouge sert à purger manuellement la soupape" sauf que j'ai beau appuyer dessus rien n'y fait. Celle ci est extrêmement dure et personne n'a reussi à le presser.

    Ma question : as tu un moyen de t'assurer du bon fonctionnement de cette soupape ?

    Merci pour ton retour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la tester, le mieux c'est de faire chauffer le poêle en coupant l'alimentation du circulateur. Dès que l'eau va dépasser la température (généralement 93°) elle va se mettre en route. C'est le seul test fiable car il test à la fois la sonde et la vanne. Le bouton rouge ne teste que la vanne et effectivement, je n'arrive pas à l'actionner moi non plus!
      Bon test! A plus

      Supprimer
    2. sisi faut appuyer comme un malade mais ça marche.
      le ressort est tres dur a compresser.
      attention avec les test sous température car si la vanne ne marche pas et que vous êtes déjà a 93 ou 95° va falloir être tres tres tres rapide pour refroidir la machine sous peine d'ebulition. ne pas faire de choque thermique.

      Supprimer
  22. Bah voila
    Ce soir, j'ai mis en chauffe...
    Et ca n'a pas fonctionner comme voulu.
    L'eau du poele est monté à 95° et j'ai refroidi la machine moi meme.
    Qu'est ce qui a pu se passer ?
    A la main j'ai suivi l'eau chaude qui ne partait pas dans le circuit du chauffage, ni meme dans le ballon.
    J'ai un doute... est ce que j'ai pas monté le circulateur du ladomat à l'envers ...??? Le tuyau du retour vers le poele etait aussi chaud que celui du depart.
    L'eau chaude ne fait que boucler sur la vannes 3 voies et ne part pas sur le reste du circuit.
    Je prend sur moi de tester le circulateur dans l'autre sens ?
    Je serre les fesses pour que la fusée décolle sans exploser =P
    Au moins je sais refroidi le bouilleur manuellement.... je testerai la soupape d'une autre facon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Sur le circulateur, il y a une flèche donc vous pouvez facilement vérifier qu'il est à l'endroit.
      C'est peut-être la vanne 3 voies qui est à l'envers.
      Ce n'est pas normal que le poêle monte à cette température. Le moins ne monte jamais au dessus de 75°. Donc il y a effectivement un problème de circulation. Pouvez-vous m'envoyer un schéma de votre installation? Qu'on puisse procéder par étape dans l'analyse du dysfonctionnement. Car là, je n'ai pas assez d'éléments pour vous aider.
      lafamillecreative(at)gmail.com
      Bonne journée

      Supprimer
  23. Bonjour et un grand merci pour vos explications et vos schémas pour ce fil de discussion très instructif. Pas facile de trouver des schémas simples, correspondant à une installation de ce type.

    J'envisage d'autoconstruite un système de récupération de chaleur hydraulique sur un insert.
    Ma question est la suivante : (veuillez excuser l'approximation des termes techniques employés)
    Mon système serait identique au votre.

    Votre système de "préchauffage"(pompe + vanne 3voies) de l'eau en sortie de poêle fonctionne t-elle comme un module hydro type flow box (kit vendu chez plusieurs distributeurs, ou bien lodomatt ?

    L'idée est de concevoir un système sécurisé sans pour autant dépenser de l'argent si cela n'est pas nécessaire.

    Merci pour votre réponse
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    J'ai regardé les deux kits dont vous parlez. Mon système est plus proche de la flowbox (car le ldomatt semble être un système plus intégré). Mais au final, ça revient au même, c'est juste une question de conception, mais le principe reste le même: assurer une température de retour dans le poêle suffisamment chaude pour éviter la condensation. Ce ne sont pas réellement des éléments de sécurité, ils assurent la longévité du poêle.
    Les vrais éléments de sécurité dans mon système sont au nombre de deux:
    - une soupape sur le vase d'expansion, qui casse à 6 bars
    - une vanne qui libère l'eau du circuit vers l'égout et qui est commandé par une sonde qui baigne dans l'eau du poêle. Elle se déclenche à 93°.

    Si vous autoconstruisez un système type serpentin, je pense que vous n'avez pas besoin de vanne 3 voies, ni du deuxième système de sécurité (la sonde + vanne car de toute façon, il n'y aura pas moyen de la mettre). Pour faire de l'économique, vous pouvez récupérer au maximum les éléments d'une ancienne chaudière (la vanne mélangeuse 4 voies, le circulateur,...)
    ça m'interesse beaucoup votre autoconstruction.
    Comment l'imaginez-vous?
    Certaines personnes ont mis tout simplement un vieux radiateur dans l'insert pour faire le bouilleur, d'autre un serpentin autour du tuyau de sortie (attention au refroidissement des fumées..).
    Je pense qu'il faut faire pas mal d'essais car ça doit être dur d'avoir une idée claire de la puissance qu'on va pouvoir récupérer. En tout cas, je pense que vous pouvez faire l'economie du ballon tampon et envoyer direct vers les radiateurs
    A+
    Antoine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Merci pour votre rapide réponse.

      En effet, plusieurs options s'offrent à moi. Il est clair que là, c'est une construction totalement empirique, bien que des photos existent sur le web. L'idée première est en effet de récupérer une partie de la chaleur sur le conduit des fumées, au plus près de l'insert. Le serpentin sera "noyé" dans le caisson où l'air chaud est dores et déjà puisé. Je peux aussi ajouter des récupérateur sur les côtés ainsi que sur la face arrière (genre caisson en inox) (cela diminuera sans doute un peu l'efficacité de l'insert mais bon, il ne rayonne que par la vitre avant.

      L'idée de placer un échangeur dans l'insert ne me plait pas trop, car je vais devoir percer celui-ci. Et l'idée est de récupérer les calories "produites-perdues" en sortie. Pour autant, l'idée fait son chemin, car la récupération serait meilleure. Après rien ne m'empêche de coupler tous les récupérateurs pour augmenter le rendement.

      - Oui pour la chute de la T°c des fumées. (Pas en dessous de 130°c). Cela peut néanmoins être compensé par un excellent tirage et une meilleure isolation entre le boisseau et le conduit en inox souple.

      Je connais plutôt bien le fonctionnement des poêles de masse, mais nous ne pouvions pas en mettre un chez nous, d'où mon "obsession" pour la récupération d'un maximum de calories perdues.:-)

      Pour la sécurité, j'envisage de positionner une vanne de sécurité comme la votre avec doigt de gant baignant dans l'eau en sortie du serpentin. (Un T afin que le bout de la sonde affleure avec l'eau en circulation). Ou bien une sonde plaquée en sortie du serpentin. Cette vanne me parait indispensable.

      Ma première idée était de faire circuler l'eau directement dans les émetteurs sans ballon tampon. Pour autant, j'aimerais, si la puissance récupérée le permet stocker un minimum pour permettre une alimentation une fois l'insert éteint. Type 300L quitte à en ajouter un autre en série plus tard, si la production de chaleur le permet. (Voir plus grand, grâce au phénomène de stratification de l'eau)

      Je pense ajouter aux émetteurs déjà en place, un mur rayonnant (PER + enduit terre/sable/chaux sur +/- 5cm d'épaisseur)

      Je vais plancher sur un schéma histoire d'y voir plus clair :-)

      Encore merci.
      A+
      Pierre-Alexandre

      Supprimer
    2. Bonjour

      Voila, ca fait une semaine que je met mon systeme en chauffe.
      Quelque retour d'experience :
      Ma maison chauffe !!! et ca c'est une belle satisfaction.

      Bon je suis passé par quelques problemes
      A la premiere mise en chauffe, mon systeme a surchauffé (95°).
      J'ai resolu ce probleme en remettant mon circuit à 1.5bar et en nettoyant ma vanne 3 voie qui etait encrassé.
      Depuis, je plafonne à une temperature dans le bouilleur de 60-65°

      Ce soir, j'ai testé de n'allumer que 2 radiateur et au bout d'une heure, j'ai surchauffé.
      Baisse de temperature lorsque j'ai ouvert 2 autres radiateurs.
      Ca m'a rassuré quand à la capacité de mon poele (7kW) à chauffer mes radiateurs.

      Autre soucis : lorsque le tampon est ouvert, beaucoup d'eau froide en retour et donc les radiateur ne chauffe pas (le tampin emmagasinne toute la puissance du poele)
      Probleme resolu en fermant les vannes du tampon

      Prochain test à venir : envoyer du lourd pour tamponner avant de chauffer la maison afin de tester la chauffe de la maison sans le poele.

      Je vous ferai un retour à ce sujet

      Premiere conclusion : le principe fonctionne bien à condition de dompter la machine (du moins dans mon cas)

      Merci à Mr Creatif pour l'aide et les conseils apporté à ce sujet

      Supprimer
    3. Bonjour,

      Je reviens vers vous après avoir avancé sur l'élaboration de mon système. Je vais ajouter au serpentin un échangeur à l'arrière de l'insert afin d'augmenter la capacité de récupération des calories produites. J'ai une question concernant le "pilotage" de la vanne 3 voies et des circulateurs. Sont-ils pilotés par des sondes sur la température des fumées ? de l'eau ? ou autre ? A partir de quel moment l'eau se met-elle en circulation dans le système ?
      Si tel est le cas, pourriez vous me donner les références des éléments pour lesquels vous avez opté ?

      Merci pour votre réponse.
      A bientôt.

      Supprimer
    4. La vanne trois voies n'est pas pilotée, c'est une thermostatique. Je pilote le premier circulateur avec le thermostat fourni dans le kit (sonde dans le bouilleur). Et le deuxième, je le pilote avec mon système domotique (à base d'arduino, sondes dans le ballon tampon, et dans les pièces)

      Supprimer
    5. Super, Merci pour les infos... il n'y a plus qu'à :-)

      Supprimer
  25. Bonjour en mettant un thermovart (évite les retours froids)en boucle et en mettant une vanne 3 voies motorisée(piloté par th déporté) sur le croisement départ ballon et radiateurs ,on évite un second circulateur je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une idée à laquelle j'avais pensé. Elle fonctionne pour le remplissage du ballon mais pas pour la décharge. A moins de ne pas avoir compris votre montage

      Supprimer
  26. Bonjour dommage je ne peut pas faire de schéma ,mais sur le croisement départ ballon et départ radiateur vanne 3 voies ouverte th enclenché en demande de chauffe l'eau chaude va aux radiateurs.
    Vannes 3 voies fermée th coupé température correct dans la maison l'eau chaude va dans le ballon.
    Bien sur il faut une vanne 3 voies motorisée et un thermostat 3 fils (commun ,ouvert ,fermé)
    Je pense que ce système est plus économique a tester!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Et comment fais-tu avec ce système pour faire passer l'eau chaude stockée dans le ballon vers les radiateurs? (quand le poêle est éteint)
      A+

      Supprimer
  27. Oui c'est vrai pas la même configuration désolé oublié de préciser thermovart croisement 1 enclenche a 50° puis circulateur et vanne 3 voies second croisement .
    A tester je précise je ne suis pas chauffagiste ,je suis électricien ,mais juste une idée que je testerais sur mon installation avec poêle à granulés hydro,mais pas de suite.
    Merci pour tes schémas très clairs et compréhensibles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais vraiment intéressé par ton schéma car ça a l'air tentant de supprimer un des circulateurs d'autant plus que ça consomme pas mal, mais je n'arrive pas à le comprendre avec ce que tu me dis. Tu peux me l'envoyer par mail (l'enveloppe en haut à droite). Je le rajouterai dans l'article si tu le souhaites. Pareil, si tu as trouvé un poele hydro à granulé, je suis preneur de la référence (pour mes vieux jours, quand j'en aurai marre de couper du bois). A+

      Supprimer
  28. Un grand merci pour ce partage qui va me motiver à faire les choses par moi même, une fois de plus.

    Pourriez-vous cependant préciser (je ne crois pas que l'info figure quelque part) la dimension de votre maison à chauffer avec cette installation? combien de m2 et combien de radiateurs pour ce montage?
    Merci d'avance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Ma maison est assez petite. Le poêle chauffe une petite pièce dans laquelle il y a l'escalier. Tout le haut (une grande pièce unique) et cette petite pièce sont chauffés par la convection. Le reste de la maison est chauffé par les radiateurs (2 grands radiateurs verticaux qui sont plus adaptés car ils ont une grande surface pour le rayonnement: plus agréable et plus efficace quand le poêle ne chauffe pas trop) et par 2 murs chauffants (des tuyaux que j'ai passé derrière le doublage en BA13). Ce qui correspond en gros aux 5kW donnés en puissance eau du poele (c'est un 2+5).
      A+
      Antoine

      Supprimer
    2. Arf, j'ai oublié la petite question: sur le schéma finale de votre installation, où est ce que vous placez votre deuxième circulateur?
      Merci encore une fois.
      (Ce blog écrit en 2013 a encore un bel avenir éducatif!)

      Supprimer
  29. Bonjour,

    J'envisage l'installation d'un poele bouilleur à connecter à mon installation de chauffage central. Ai fait faire 2 devis par installateur , entre 9000€ et 14000€ , avec poele à 5000€ et 6500€ ( poele d'environ 18kw): ça m'a un peu refroidi.
    A la lecture de votre blog , je commence à réenvisager le projet...
    Les poeles ( comme le votre) proposés par ofenseite sont , pour la plupart beaucoup moins chers et je me pose la question de leur qualité, durabilité, etc.
    J'aimerais donc savoir si vous êtes satisfait de la qualité de votre poele , de sa durabilité, vieillissement...
    Je m'interroge aussi sur la nature et la qualité de l'échangeur: est-ce un serpentin ? ( acier, inox ?)une "boîte" ( comme sur les poele Cashin) ?
    Cordialement, henri.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Pour l'instant, je suis très satisfait. ça fait 5 ans maintenant qu'il tourne comme chauffage principal et pas de souci. Il parait neuf.
      Le bouilleur est une "boite" qui entoure le foyer sur 3 cotés. Il y a un serpentin dans la boité pour la sécurité de refroidissement (eau du secteur qui est injectée par la vanne de sécurité en cas de surchauffe: exemple: coupure de courant.
      En bref, je recommande ce modèle si biensûr il correspond à vos besoins en terme de puissance. Perso avec le recul, je prendrai plus puissant car à 7kW, je chauffe la maison mais j'ai du mal à stocker donc mon ballon de 300L ne sert quasiment à rien. Et heureusement qu'il y a souvent quelqu'un à la maison çà la journée, sinon, ça ne pourrait pas être confortable avec ce genre de poêle.
      A plus, Antoine

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Bonjour,
      Merci pour votre réponse. Je penche pour un modèle plus puissant, le romotop, donné à 13kw , et qui accepte des buches de 50cm.
      Je me pose le question de la tva si je l'achète via le site ofenseite : les tarifs indiqués sur le site incluent-ils une tva ? Ou faudra-t-il payer une tva en France après réception ? Ou d'autres frais ?
      Cordialement, Henri.

      Supprimer
  30. Bonjour,
    bravo au partageux que vous êtes, un site qui associe efficacité et pédagogie.
    pour ma part je découvre le poêle bouilleur, moi qui pensais récupérer la chaleur de mon futur poêle et la redistribuer dans les autres pièces via un récupérateur d'air.... je dois dire que je suis emballer par votre système
    Je pense avoir compris l'essentiel , ce qui me manque c'est la comprehension de la mécanique des fluides (:-/), je compte sur ce kit, d’ailleurs présent sur le site allemand et pas français...???
    https://www.ofenseite.com/71534-kaminofen-wasserfuehrender-r2d2-komplett-set
    donc si j'y rajoute 5 radiateurs on est bon??
    ma maison est modeste comme les pièces qui la compose? 80m² plus une chambre a l'étage mansardé. les pièces mesure entre 15et25m². La chambre mansardé sera chauffé par convection.
    -je n'ai pas saisie le critère important qui détermine le choix des radiateurs, que je souhaite trouver d'occas.
    -je compte installer le réseau PER sous la maison , ainsi que les divers composant, sauf le ballon qui passera pas car la pièce est pas très haute. cela m’étonnerais qu'il se pose a l'horizontale?
    -outre les raccords reliant les radiateurs au réseaux, manque t'il des choses au kit proposés?
    merci encore de votre partage ,
    en espérant vous lire
    Christophe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour

      Je doute que le PER soit bien adapté pour l'installation du chauffage.
      Le cuivre est certes plus cher, et il faut savoir le travailler.
      Mais le PER ne resiste pas au haute temperature.
      En cas de probleme (coupure de courant qui coupe le circulateur l'eau peut alors monter à 90°)le PER ne resistera pas et la...
      Perso, je suis parti sur du cuivre 28mm avec des raccords soudés.

      Le ballon ne tiendra pas couché, le principe, c'est que l'eau chaude monte. Dans le ballon il y a une stratification des couches d'eau, la plus chaude en haut, la plus froide en bas.

      Le poele R2D2, c'est un 7Kw. J'ai le meme pour 6 chauffage (dont un tres gros). Je le trouve limite en terme de puissance. En general je n'ai que les 2 chambres qui chauffe et en alternance cuisine et sdb. Des que j'en allume plus, je trouve que je perd en puissance. Mais je ne sais pas si c'est l'installation des radiateur qui est encrassée (mauvaise circulation... il faudrait que je fase en desembouage pour etre sur) ou mon poele qui manque de puissance.

      Quant aux element manquant cela va dependre de ton schema d'installation. Perso, outre le cuivre et raccord, j'ai rajouté des vannes, un manometre, il m'a fallu tout les bouchons, raccords, doigt de gand....
      La fumisterie aussi....

      Bon courage et n'hesite pas à poser des questions, c'est ce que j'ai fais et m'en suis quand meme pas mal sorti =)

      Supprimer
    2. merci, effectivement il me faudra du cuivre...rhhh... bon je vais prendre 6 mois de réflexion pour son installation qui va être plus compliqué que ce que je pensais au vue de la configuration de la futur maison. Je pense aussi que je vais m'orienter vers les les hydro poele granule, ça m’évitera de faire le bucheron car je vais pas manquer d'occupation...;-)
      je reviendrais en début d'année 2018, avec ton blog et d'autre lecture je vais affiner l'approche et l'approfondir, je trouve cette investissement redoutable d'efficacité si chauffage et eau chaude associé!

      Supprimer
    3. Bonjour à tous les deux,
      Désolé pour la réponse tardive. Merci Michael de prendre le relais!
      Je suis assez d'accord sur le fait que le R2D2 est limite en puissance pour du chauffage. Alors 2 solutions: un poêle plus puissant ou pas de stockage (ce qui peut être une solution très économique si votre maison est bien isolée et/ou que vous êtes souvent à la maison en journée).
      Pour le ballon, je suis OK: pas de ballon horizontal sinon vous n'aurez que de l'eau tiède.
      Pour les radiateurs, plus ils sont grands et mieux c'est. Vous aurez plus de rayonnement. Les petits raidateurs font surtout de la convection. L'eau n'étant pas à la même température qu'avec un chaudière (un peu plus basse), ils ne sont pas très efficaces.
      Par contre, je ne suis pas d'accord avec Michael sur le PER. J'ai moi-même fait l'installation en PER et aucun souci. L'eau ne monte jamais à 90°, il y a suffisamment de sécurité pour que ça n'arrive pas. De plus, on dirait que le PER a été fait pour les auto-constructeurs! C'est simple et peu cher. Tous les poêle vendu chez offenseite on des sécurités mécaniques (c'est l'élément qu'on voit en haut à droite sur la photo du kit que vous avez mis en lien). ça envoie de l'eau du secteur dans un serpentin qui passe dans l'eau chaude du bouilleur. ça m'est arrivé une fois (coupure de courant, le circulateur s'est arrêté). La température chute instantanément. J'ai arrêté d'approvisionner le poêle en bois et tout est revenu en ordre sans problème. A la rigueur si tu veux vraiment être sur de ton coup, tu fais l'installation en cuivre au niveau des sorties du poêles et le reste en PER.
      Bon courage
      Tiens nous au courant
      Antoine

      Supprimer
  31. bonjour
    je suis tombe sur ce blog un peu par hasard en fouinant sur le net car j'ai la même installation.Mais qui me pose quelque problèmes.J'ai un poêle bouilleur Palazzeti de 11kw le poêle est fourni tout équipe, circulateur vanne mano etc.. il n'y a qu'a le raccorder au réseau. Cela a ete fait par un professionnel, le principe marche bien mais le résultat n'est pas la. J'ai un ballon tampon de 300 l des que mon poêle chauffe le thermovar s'ouvre a 61° L'eau circule dans mon ballon et des qu'elle atteint 50° environ le circulateur âpres le ballon envoie l'eau dans mes radiateurs.Le problème c'est que l'on chauffe le ballon en premier il faut environ 2/3 h pour chauffer le ballon et pendant ce temps la j'ai pas de chauffage. Ensuite le circulateur apres le ballon se met en route vers 50° et envoie dans les radiateurs, je trouve ce circuit pas logique ce que je veux c'est chauffe mes radiateurs en premier et le ballon prend le relai quant le poêle s’éteint. Je pense que le ballon dans mon cas me pénalise plus plus qu'autre chose car l'eau est immediatement envoyée dans les radiateurs ce qui fait en fin de cycle du poêle j'ai plus d'eau chaude dans le ballon.Mes circulateur sont branches avec sondes pour mise en route .
    je suis pas plombier mais que faudrait-il faire pour amélioré mon chauffage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour
      J'ai le meme inconvenient.
      Pour ma part, le ballon est coupé du circuit par 2 vannes en entrée et en sortie.
      En hiver, lorsque je souhaite envoyé la puissance du poele dans les radiateur, je coupe le ballon qui n'est alors plus dans le circuit.
      J'etudie la solution de mettre en place une electrovanne, connecté sur mon thermostat d'ambiance.
      Lorsque la maison a sa temperature demandée, l'electrovanne s'ouvre et l'eau chaude part dans le ballon, les radiateurs se refroidirait, puis lorsque la temperature devient trop juste, le thermo ferme l'electrovanne et alors l'eau chaude reprend son circuit vers le radiateur...
      JE ne l'ai pas mis en place pour cet hiver, donc je ne peux donner de retour quant à l'efficacité de ce principe.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Désolé pour ma réponse tardive, mais je ne viens plus très souvent sur mon propre blog... Je suis en pleine création d'entreprise et je n'ai plus beaucoup de temps.
      Je suis d'accord avec vous, votre installation n'est pas très logique. Le ballon doit avoir un rôle de stockage mais la priorité doit être au radiateurs. C'est pour cette raison que j'avais développé à l'époque une solution moi-même car je n'ai rien trouvé dans le commerce. Et j'ai compris très vite que les chauffagiste s'y connaissais moins que moi et n'installé que du standard...
      J'ai fait un montage à base d'arduino. ça peut être très simple avec moins de 20€ de matériel mais il faut bricoler un peu. Un arduino (10€), 3 sondes (3€) et une carte avec 2 relais. En fonction de la température d'ambiance, de la température en sorti de poêle et de la température dans le ballon, le arduino commande l'un ou l'autre circulateur ou les deux.
      Il n'y a pas besoin d'électrovanne pour le ballon car si le circulateur 2 ne tourne pas, l'eau va priorité dans le ballon la résistance étant bien plus faible.
      Je vais essayer de venir plus souvent, n'hésitez pas si vous avez des questions

      Supprimer
  32. merci de votre réponse rapide.
    Je pense que les vannes sont manuelles petit inconvénient.Le ballon est court-circuité donc plus utile, c'est dommage car il ne fait plus office de relais lorsque le poêle perd de sa puissance. Mais il est vrai toute la puissance est envoyée dans les radiateurs.
    Dans mon cas si electrovanne je ne pourrai l'utilisée car il faut shunté les tuyaux.Pour le moment les tuyaux du poêle vont directement au ballon (le thermovar assure le retour d'eau )et du ballon on va aux radiateurs, je n'ai pas la possibilité d'alimenter du poêle directement aux radiateurs.
    Ne serait-il pas plus judicieux de mettre une vanne trois voies?

    RépondreSupprimer
  33. Si une personne pouvait m'aider se serait vraiment sympa. J'ai beau fouiné sur le net je vois pas trop comment faire,les schéma hydrolique sont difficilement compréhensible pour un novice.
    Pour résumé mon instal, le poele bouilleur envoie l'eau à mon ballon et celui-ci envoie aux radiateurs et je voie pas la solution d'envoyer aux radiateurs en premier et faire en suite la bascule au ballon qui la me servirai vraiment de stockage.
    Mon ballon tampon est en série sur mon circuit ne devrait il pas être en // ?

    RépondreSupprimer
  34. ce montage a base d'arduino est pour la regul des circulateurs. Mon problème ne vient pas de la , j'ai un thermorégulateur qui me gère mes circulateurs a température demandée au moyen de sondes une en sortie de poêle et une en sortie haut du ballon sur le circuit radiateurs. Le principe marche bien mais n'est pas efficace je veux juste savoir si c'est possible d'alimente mes radiateurs en premier et le surplus d'eau chaude au ballon.La je vois pas bien comment faire avec l'installation existante , je pense qu'il faut intervenir sur les tubes cuivre faire un montage différent de celui que j'ai actuellement mais comment ? enfin si c'est une solution comme je le dis plus haut j'ai un montage série poêle /ballon/radiateurs exactement dans cet ordre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas vu votre réponse concernant le ballon en série au lieu d'en parallele. Effectivement, je ne vois pas de solution dans votre cas tant qu'il est branché en série. Si vous le mettez en parallèle alors pas de problème: 2 circulateurs suffisent.

      Supprimer
  35. Oui mais comment cela peut il être géré vannes thermostatique ? comment donné l'ordre en priorité aux radiateurs et après le ballon c'est cela que je n'arrive pas a comprendre

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...